top of page

Voyage Chamanique au Tambour "Quête de l'Animal Totem" Témoignage de Marie Christine S.

Le 8 novembre 2022, j'ai eu le plaisir d'animer un atelier de voyage chamanique au tambour.

Voici le beau témoignage d'une participante et avec son accord je vous le partage.

Merci infiniment à toi Marie-Christine.

Témoignage :


Une relaxation au son du bol tibetain, celui du chakra du cœur, une envolée de couleurs douces apaisantes des spirales dansantes fluides, et chatoyantes dans des tons pastels mais lumineux bleu violet rose…


Puis débute la transe chamanique au son du tambour...

Arrivée vers le trou noir dans la terre, qui est rapidement d’une couleur d’un bleu clair chatoyant en mouvance comme la respiration d’une méduse , un rond cylindrique avec des pulsations de vagues en cercles de plus en plus centrés pour former un œil bleu très foncé au centre..


Je m’engouffre dans cet œil accueillant, pour apercevoir des motifs de couleur marron clair, noir au centre entourés de fines rayures jaunes, et j’essaie de comprendre l’harmonisation et la symétrie de tous ces motifs qui me semble d’une harmonie orchestrée et en même temps d’une beauté magnifique, l’observation prend du temps, un rond noir bordé de jaune me regarde..


C’est un œil..

Je ressens plus que je ne vois...

C’est une tortue de grande taille, je suis probablement sur son dos.

Une sensation d’apaisement et d’émerveillement m’envahit..


Puis un voile blanc comme un tunnel de lumière lumineuse blanche se présente sur ma gauche, je dois m’élever à l’intérieur de cette colonne douce et vaporeuse..

Je vois des grosses rides grises, avec une succession de ronds blanc, noir, filet jaune au centre.

J’observe ces disques énormes qui me semblent vivants.. je sens une émotion d’amour m’envahir, je comprends que c’est un œil… l’œil bienveillant d’une maman éléphant qui m’envoi à travers ce regard une infinie tendresse.


Je change de scène .. avec plus de recul, cet éléphant est devant moi à quelques mètres je peux l’observer en entier, il y a un feu dressé, entre l’éléphant et moi, ce n’est pas dangereux, je sens juste une chaleur intense m’envahir c’est agréable au début puis ca devient gênant , je me sens limite en suffocation..

L’éléphant s’éloigne dans les broussailles, m’adresse un regard, comme un message d’amour, je ressens « Où tu regarde… Je te vois.. » je suis parcourue de frissons,


Puis je me sens m’élever très vite dans les airs, j’ai l’impression de tournoyer de faire des spirales vertigineuses, pas de peur, juste de la curiosité de découvrir ce que cette ascension va me montrer.

J’aperçois 2 griffes bien jaunes.

Un bec d’un même jaune, et la tête d’un aigle ou faucon.

Et un regard très présent qui semble me dire « regarde.. regarde partout.. ».. je sens le vent de la vitesse me rafraichir, vraiment, puis devenir froid, je suis parcourue de frissons dû à la fraicheur.

J’essaie de maintenir le contact avec cet oiseau, mais le bruit du tambour indique le moment de dire au revoir et de revenir à la surface, je remercie mes compagnons de voyage, leurs yeux sont rivés sur moi comme des messages de bienveillance et de connivence.. (on s’es trouvé ?)


J’ai le sentiment d’avoir reçu une force intérieure, malgré l’heure tardive, mon corps et mon esprit ne sont pas fatigués, j’ai les sens en éveil..


Marie-Christine S.




46 vues0 commentaire
bottom of page